Le jour où je me suis déguisée en fille

Le jour où je me suis déguisée en fille
David Walliams, Quentin Blake (ill)
Traduction  Catherine Gibert
Gallimard jeunesse,  2008 pour la traduction,
2012 pour cette édition

Magnifique leçon de vie et de tolérance

Par Maryse Vuillermet

le jour où je me suis déguisée  en fille imageDavid habite une maison ordinaire mais bien triste.  Sa mère est morte,  son père noie son chagrin dans le travail et l’alcool, son frère se moque constamment de lui. Mais il  joue très bien au foot, c’est un buteur  génial et il fait la connaissance d’une fille  de sa classe,  Lisa, passionnée de mode. Il lui révèle son secret, lui aussi aime les robes et la mode. Alors, elle lui propose d’aller au bout de ses envies et de se déguiser en fille pour venir au collège.  ce n’est pas du tout une  bonne idée !

C’est une très jolie histoire qui apprend à  être soi-même et à faire confiance aux autres, ils ne sont jamais exactement aussi plein de préjugés qu’on ne le croit ! Les dessins de  Quentin Blake sont drôles et émouvants, l’histoire aussi est cocasse et pleine de rebondissements. A recommander !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.