Neuf mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur avec Catherine Dolto

Neuf mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur avec Catherine Dolto
Catherine Dolto et Colline Faure-Poiré, Amélie Graux (ill.)
Gallimard, 2012

Les bonnes traditions se maintiennent, merci

Par Dominique Perrin

9 moi2070648856FSCet ensemble de neuf petits livres cartonnés de quelques pages, insérés dans autant de pochettes de tissu cousues en ribambelle, vise à accompagner le dialogue entre parents et jeunes enfants dans l’attente d’un nouvel enfant. Les neufs mois de la grossesse sont ainsi évoqués du point de vue d’une petite fille et d’un petit garçon curieux de comprendre et d’accueillir l’arrivée d’un nouvel enfant.
On peut regretter que de tels ouvrages, dont le principe est à la fois simple et opportun, et la diffusion considérable, conservent le primat traditionnellement accordé au genre masculin dans les usages culturels français (et internationaux), sur un sujet si fondamental. Quand des études de plus en plus précises alertent sur les inégalités entre petites filles et petits garçons dans la construction de l’estime de soi, on pourrait par exemple imaginer que, sur la multiplicité des objets proposés ici (neuf livrets cartonnés, un livret tissu), le titre imprimé déjoue quelques fois la fatalité sexiste en faisant remonter le syntagme « petite sœur » devant celui de « petit frère ». Manifestation parmi bien d’autres, ici et ailleurs, d’un conservatisme qu’on peut trouver dérangeant, dans une production placée sous l’autorité de Catherine Dolto non seulement par son titre, mais aussi par un  renvoi – aussi
insistant qu’indirect, au détour d’une image – à d’autres de ses ouvrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.