Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson

Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson
Kochka d’après Selme Lagelöf, Olivier Latyk
Flammarion, Père Castor, 2015

En vol pour la Suède !

Par Anne-Marie Mercier

Précieux petitnils livre… D’abord parce que c’est l’adaptation très abrégée d’un grand classique de la littérature adressée à la jeunesse, ensuite parce qu’il adopte une allure raffinée avec sa découpe dans la couverture par un rond évidé qui laisse voir une illustration en dentelle de papier noir montrant une oie et un décor de sapins, laissant voir le dessin en couleurs qui présente le héros vêtu de bleu et de rouge, portant un bonnet qui lui donne l’apparence d’un lutin. Plusieurs de ces pages-dentelles rythment le récit. Chaque chapitre est bien identifié (on trouve une table en fin de volume, ainsi qu’une carte de la Suède et une liste des personnages).

Les illustrations douces et naïves, en camaïeux de rouge et de bleu, et de violet, campent tout un monde paysan et naturel : les animaux, bien sûr, la neige et la nuit, les lumières d’hiver, les maisons et la mer, l’ensemble est rêveur et charmant. Bien sûr, on ne retrouve pas toute la poésie de l’oeuvre intégrale, mais c’est une très belle façon de faire découvrir cette oeuvre longue et parfois complexe pour de jeunes lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.