Courez, courez, petits singes !

Courez, courez, petits singes !
Julia Kepes (1952)
Didier Jeunesse (Cligne cligne), 2016

Au galop dans la page

Par Anne-Marie Mercier

Trois léopards affamés rencontrent trois petits singes ; ils décident de « n’en faire qu’une bouchée », et les voilà partis dans une course tout à fait folle, dans les arbres, sur le fleuve,  sous les feuilles, dans le sable…
En chemin, les petits singes, toujours souriants malgré la situation, trouvent divers animaux (crocodile, buffles, tortue, serpent, crabes…) qui, volontairement ou non, brisent l’élan des léopards et leur permettent de se réfugier à l’abri où ils pourront continuer à s’amuser et manger noix de coco et bananes.
Sur le fond blanc de la page, de larges aplats verts et bleu figurent le décor ; les silhouettes des léopards et des singes se détachent avec netteté. Le texte, simple et bref, commente succinctement les évènements et encourage de manière répétitive, comme le titre l’indique, les petits singes astucieux. C’est léger, drôle et dynamique : un beau classique qui a reçu en 1952 la médaille Caldecott.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.