Ma maison-tête

Ma maison-tête
Vigg
Fonfon 2020

sur le tableau noir du malheur

Par Michel Driol

Vincent parvient à réciter le Corbeau et le Renard chez lui, mais, en classe, rien ne vient. A la sortie du cinéma, il peut raconter dans les moindres détails le film qu’il a vu. C’est que Vincent se perd souvent dans sa maison tête, dont il dessine le plan, dont il explore les pièces. Il discute avec le Corbeau, avec le Renard, se sent un pantin… Pourra-t-il enfin être lui ?

Venu du Québec, voilà un album pour explorer le trouble du déficit de l’attention, et, peut-être, aider les enfants qui en sont atteints à se reconnaitre dans Vincent d’abord, et peut-être aussi à mettre des mots et des images sur ce qu’ils éprouvent. Ludique et imagé, l’album ne se veut pas thérapeutique, mais descriptif et empathique. D’abord par le choix énonciatif, puisque c’est Vincent qui évoque sa vie, sa souffrance, sa façon de se sentir différent, dévalorisé. Il voit bien qu’au cinéma, tout sauf l’écran est éteint, et qu’il ne peut que se focaliser sur une chose. Ensuite par le choix de la fiction et de l’imaginaire pour mieux entrer dans la tête de Vincent. La fiction de la maison tête, où les différents états sont assimilés à une pièce, ensuite les conversations avec le renard bienveillant et le corbeau dévalorisant sont comme une métaphore du regard des autres et des conseils ou remarques qui sont inutiles. Comment alors retrouver l’estime de soi dans un monde où on ne parvient pas à se focaliser sur une chose, à hiérarchiser les informations, les situations, à percevoir l’essentiel ? La souffrance de l’enfant est omniprésente : tête qui bourdonne, larmes, déshumanisation…, souffrance causée par les autres qui, à l’image des corbeaux, ne comprennent pas que ce qui est facile pour eux est difficile pour lui. Il cherche à être compris, mais n’y parvient pas.

Un album qui aborde par le biais de l’imaginaire un des troubles de l’attention pour le dédramatiser, et encourager chacun à trouver les voies pour être lui, mais aussi une façon de plaider pour le droit à la différence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.