Clotaire se déguise

Clotaire se déguise
Janik Coat

Autrement, 2013

Galerie de Clotaire(s)

Par Dominique Perrin

clotaire« Clotaire est de retour », annonçait l’éditeur*. Dans cette édition augmentée, le drôle de petit personnage impassible et boute-en-train apparaît toujours sous son unique profil trois-quarts, sous une cinquantaine de « déguisements » constituant autant de tableaux, sobrement légendés en page de gauche : Clotaire Babar, Nosferatu, Harry Potter, Candy, Spider man, Indien, Père Noël, La Callas, Toutankhamon, Yéti, Lady Chatterley… (au hasard dans le début du sommaire). La ligne claire de Janik Coat affiche sa sobriété caractéristique, et tout se joue dans le choix de quelques attributs personnels et d’un décor évocateur. L’ouvrage qui en résulte, agrémenté de pages jeux plus clairement destinées à l’enfance, fonctionne comme un jeu de références à l’usage de groupes intergénérationnels, familiaux ou amicaux.

 

* Sur l’histoire de cet éditeur jusqu’à sa récente fermeture sans sommation, voir par exemple l’article en ligne sur le site ActuaLitté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *