Par le bout du nez

Par le bout du nez
Loes Riphagen
Didier Jeunesse 2017

Un éléphant, sa trompe…

Par Michel Driol

Cet album est une adaptation réussie du conte étiologique de Rudyard Kipling, L’Enfant d’éléphant. On y apprend pourquoi l’éléphant a une longue trompe. Petit éléphant, trop curieux, n’arrête pas de questionner les autres animaux, jusqu’au moment où il demande au crocodile ce qu’il mange. Le petit éléphant s’approche alors imprudemment trop près du crocodile, qui se saisit de sa trompe. Il faut alors la force de tous autres animaux pour tirer en arrière le pauvre éléphant, qui bien sûr, voit son nez s’allonger avant de découvrir les bienfaits d’avoir  une trompe.

Peu de texte dans cet album, qui fait la part belle aux illustrations et aux découpes laser dans un premier temps. Dès la couverture, qui se présente comme un cadre de scène, on voit à travers les découpes les différents protagonistes de cette histoire : l’éléphant, les bosses du chameau, le cou de la girafe… On progresse ensuite dans l’univers noir et blanc de la jungle, où seuls les animaux sont colorés, et bienveillants envers le héros. Changement de technique graphique lorsqu’arrive la confrontation avec le crocodile : le fond devient rouge, il n’y a plus de découpes, mais au contraire des pages qui se déplient à la façon du nez de l’éléphant tandis que les animaux, toujours très colorés et expressifs, lui viennent en aide. Humour enfin d’une page finale qui montre une théorie d’éléphants venant se faire tirer le nez par un crocodile devenu coopératif.

Un album empreint d’humour et de folie douce, comme un théâtre de papier où les détails et les surprises abondent, pour le plus grand plaisir du lecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *