Moi devant, Le Petit Bonhomme de pain d’épice, La Sieste des mamans,Le Chat Bonheur

Moi devant, Le Petit Bonhomme de pain d’épice, La Sieste des mamans
Nadine Brun-Cosme et Olivier Tallec, Anne Fronsacq et Béatrice Rodriguez, Agnès Bertrond-Martin et Olivier Tallec
Flammarion-Père Castor (« Les histoires du Père Castor »), 2018

Le Chat Bonheur
Qu Lan

Flammarion-Père Castor (« Les P’tits albums du Père Castor), 2014

Retour aux classiques pour les petits

Par Anne-Marie Mercier

Depuis ses origines, le « Père Castor » s’est fait une spécialité des albums peu couteux pour les petits, mais de grande qualité graphique et littéraire, souvent repris sur des trames traditionnelles (comme ici le  Petit Bonhomme de pain d’épice et Le Chat Bonheur, qui donne l’origine de ces chats au bras articulé qui nous saluent dans les restaurants chinois).

Deux collections, « Les P’tits albums du Père Castor et « Les histoires du Père Castor » perpétuent cette tradition. La Sieste des mamans, album très coloré, avec un petit suspens qui valorise les petits, est également idéale en cette période de congés pour faire comprendre aux petits à quel point leurs mamans (et leur père peut-être ?) sont débordées par les soins qu’elles doivent leur donner pour les élever en sécurité : maman croco, maman éléphant et maman singe. Mon préféré est Moi devant, qui arrive à être fantaisiste et poétique tout en racontant une histoire de conquête d’autonomie face aux dangers de la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *