Le Bonhomme de neige

Le Bonhomme de neige [1978]
Raymond Briggs
Grasset-jeunesse, édition spéciale 40e anniversaire, 2018

Neiges éternelles

Par Marion Mas

Pour le quarantième anniversaire de sa parution, Grasset jeunesse réédite Le Bonhomme de neige, l’album qui fit connaître le succès à Raymond Briggs en 1978. Dans cette bande dessinée au crayon, sans texte, Briggs entraine le jeune lecteur dans un récit plein d’humour et de poésie. Un matin d’hiver, à son réveil, un petit garçon s’aperçoit qu’il neige. Il construit un immense bonhomme de neige, qui, le soir venu, s’anime. Le petit garçon, qui semblait guetter son éveil, vient le chercher et le fait entrer dans la maison. Tel le Huron, le bonhomme de neige s’étonne des miracles de l’électricité, découvre qu’il ne fait pas bon s’approcher du gaz, fait la moue devant une reproduction des Tournesols  de Van Gogh et s’arrête, perplexe devant un verre contenant un dentier. Avec son nouveau compagnon de jeu, il se déguise avec les vêtements des parents, essaie sans grand succès le skateboard et festoie à la lueur d’une bougie, avant d’entrainer le petit garçon dans un voyage féérique au dessus de la campagne et d’un incroyable palais, éclatant de mille feux, jusqu’au bord de la mer. Mais comme dans les contes, aux lueurs du jour, il faut rentrer. Le récit s’achève sur une pointe de mélancolie, qui en rend d’autant plus sensible la délicatesse et l’onirisme, et que soulignent les harmonies chromatiques de chacune des doubles pages.

1 réflexion sur « Le Bonhomme de neige »

  1. Ping : ethel & ernest | Littérature & Jeunesse (Li&Je)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *