Alma, T. 2 : L’enchanteuse

Alma, T. 2 : L’enchanteuse
Timothée de Fombelle
Gallimard jeunesse, 2021

Enchantements

Par Anne-Marie Mercier

On avait laissé à la fin du premier tome Alma, son petit frère, sa mère, et même son père en suspens : séparés et promis à un destin cruel aux mains d’esclavagistes ou d’aventuriers douteux. Bien d’autres personnages auxquels on s’était attachés dans le premier tome reprennent leur route aventureuse : corsaire, matelot, menuisier, armateur, héritière ruinée, escroc, jeunes et vieux, riches et pauvres, blancs et noirs… toute la société qui  gravite autour des colonies en cette fin du XVIIIe siècle semble avoir repris vie dans ce deuxième tomme qui fait une part plus grande encore à la dimension historique.
Le récit est foisonnant et se déroule en plusieurs lieux ; il noue toutes sortes d’intrigues, les dénoue pour en renouer d’autres encore en une toile complexe. Les dialogues sont vifs et subtils, et happent le lecteur dans le temps de l’action. On passe d’un bateau à l’autre, des eaux du bayoux à un champ de canne à sucre, de Paris à l’Amérique…
Enfin, c’est magnifiquement écrit, comme d’habitude lorsqu’il s’agit de cet auteur : c’est à la  fois une langue riche et claire, ce sont des rythmes et des pauses, des descriptions saisissantes. Ce sont aussi des notes fugaces, comme celle d’une torche brandie dans la nuit, « qui fait par instants le bruit d’une voile qui se tend » (p. 65).

Oh le beau voyage… quasi un enchantement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.