Où est mon chapeau ?

Où est mon chapeau ?
Masanobu Sato
La Joie de lire, 2012

Explorations du monde en quête d’un chapeau manquant

Par Dominique Perrin

Est-ce un jeune hérisson, ou un rongeur dodu au poil long ? Le jeune animal qui cherche ici inlassablement son chapeau est en tous cas un proche des lecteurs de tous âges, qui peut-être retrouveront aussi dans ces pages – le libre travail de l’interlecture aidant – un peu du noir et blanc si minutieux de Chris Van Allsburg, un sens du motif décoratif reliant Browne à Sendak, un humour tout lobelien. Cet album au principe narratif apparemment très simple n’en est pas moins un livre de culture, très finement travaillé au plan graphique, et tout entier au service, certes, de la recherche curieuse d’un chapeau perdu-trouvé de page en page, mais plus largement de la formation du regard. Un regard à la fois ouvert, perspicace et précocement informé : au long d’une vie, nul ne sait exactement ce qui est présumé avoir été perdu, ni où chercher, ni comment – mais exister revêt bien la forme d’une quête, qui devrait déboucher, autant que faire se peut, sur la découverte éblouie de ce qui était là et que nous ne cherchions pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.