Emilie au marché

 Emilie au marché
Domitille de Pressensé

Casterman, 2012

D’une génération à une autre, le regard d’Emilie

Par Dominique Perrin

Voici l’attachante Emilie au chaperon rouge en route avec son frère vers le marché aux fruits et aux légumes, aux fromages, aux fleurs et aux poissons. Bien que la très grande classe de trait et d’écriture des albums des années 70 n’ait pu sortir intacte des opérations d’actualisation esthétique présumées nécessaires à leur poursuite, les enfants du 21e siècle peuvent continuer à se délecter des aventures d’une petite fille aux allures certes désuètes, mais au tempérament toujours bien trempé. Si le présent album semble d’abord sacrifier – non sans charme d’ailleurs – à un principe d’utilité documentaire sur le « petit monde du marché », on retrouve finalement le sel poétique des décisions d’Emilie au cœur d’une narration associant classicisme et art de l’ellipse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *