Ma mère, le crabe et moi

Ma mère, le crabe et moi

Anne Percin

Editions du Rouergue, septembre 2015.

Ma_mere_le_crabe_et_moi

Comment réagir quand on a quatorze ans et qu’on découvre que sa mère a un cancer ?Surtout lorsqu’on vit seule avec elle.

C’est la question à laquelle la jeune narratrice de ce roman drôle et bien écrit se trouve confrontée. Son père -qu’elle voit peu- est parti un beau jour, quatre ans plus tôt, pour une autre femme. Son frère aîné a quitté la maison. C’est donc seule aux côtés de cette mère, aide à domicile pour des personnes âgées et qui peuple sa solitude en enjolivant un peu sa vie sur son blog (« Lectures et confitures ») que la jeune fille doit faire face.

Si la lutte contre « le crabe » comme elles l’appellent va renforcer leurs liens, elle va surtout les conduire toutes deux à une véritable métamorphose… amenant l’une à se reconstruire de force, l’autre à forger sa personnalité.

Drôle, pudique et sans une once de pathos, ce roman qui se lit d’une traite pose cependant de vraies questions sans en avoir l’air sur la maladie, les rapports mère-fille, la construction de l’identité féminine, l’amitié (réelle ou « virtuelle »), l’amour et, surtout, le dépassement de soi.

Un beau roman émouvant (dès douze ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.