Camping sauvage

Camping sauvage
Julia Woignier
Seuil jeunesse, 2019

Jeux et couleurs d’été

Par Anne-Marie Mercier

On retrouve avec plaisir l’univers particulier de Julia Woignier  (auteure de La Clé chez Memo, en 2016). Comme dans cet album, plusieurs animaux font une « expérience », au sens le plus noble d’expérimentation, de découverte, de présence au monde et de relation à l’autre.  Au premier jour de l’été, un sanglier, une belette, un chat, un ou deux lapins, un écureuil, un renard, et d’autres… partent faire une randonnée en montagne. Marche fatigante et belle, pique-nique au sommet, installation de la tente dans un lieu enchanteur ; les amis ne voient pas les taches colorées qui signalent un animal bizarre, un peu… sauvage, qui les épie. La pluie qui inonde la vallée et les fait se réfugier dans l’arbre provoque leur rencontre avec le « fauve ».
Suit un temps de jeux dans ce nouveau monde lacustre où il est plus question de naviguer d’île en île, jouer, de dormir dans les branchages ou dans des hamacs suspendus à l’arbre, que sous la tente: c’est bien du camping très « sauvage ». Les formes ébauchées, les contrastes de couleurs, les belles aquarelles, font du graphisme en apparence simple et enfantin un support très riche et joyeux pour une belle escapade qui s’attache aux plaisirs de camarades en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *