C’est quoi l’amour?

C’est quoi l’amour ?
Davide Cali
Illustrations d’ Anna Laura Cantone
Sarbacane, 2011

L’amour ? Attention !

Par Gaëlle Franckiewiez et Aurélie Gagnaire
(étudiantes en Master MESFC, Lyon1 )

C’est quoi l’amour ? Davide Cali,Anna Laura Cantone,Sarbacane,etu,amour,sentiment,randonnée,questionAhhh l’amour !!! Qui ne s’est jamais interrogé sur ce sentiment susceptible de nous frapper tous un jour ou l’autre ?

Tout au long de cet album « haut en couleurs » dans tous les sens du terme), Emma se demande ce qu’est l’Amour et aimerait bien savoir à quoi il ressemble. Dans un premier temps, elle s’en va interroger un par un les membres de sa famille : sa Maman, un brin poétique et toujours les mains dans les fleurs ; son papa, grand amateur de football ; sa « Momie gâteau », et son Papi,collecteur d’automobiles miniatures… qui lui donneront, chacun à leur manière, leur propre définition de l’Amour…. Assommée et intriguée par tant de réponses divergentes et extravagantes, elle n’est pas plus avancée et tout en essayant de se faire sa propre idée de ce qu’est l’Amour, elle décide finalement de l’attendre, patiemment….

 Plein de tendresse et de romantisme, cet album délivre une jolie petite histoire, poétique et bucolique, sur l’Amour avec un grand « A ». Ainsi, avec sa structure en randonnée : »Maman, c’est quoi l’amour? », « L’amour c’est… », « de quelle couleur est-il ? de quelle forme,… ? », « être amoureux, ça veut dire… « , Davide Cali mêle ici d’une manière réussie humour et poésie. En effet, la présence d’analogies dans les multiples définitions proposées par les personnages, et notamment l’emploi récurrent de la métaphore et de la comparaison en « comme » : « « L’amour ça chauffe le cœur comme un moteur qui démarre au quart de tour ! » marquent une certaine fantaisie tout au long de l’ouvrage. Le coté humoristique et poétique est aussi visible dans les illustrations remarquablement originales d’Anna Laura Cantone, qui a parfaitement su recréer l’univers innocent d’une petite fille, par une atmosphère romantique, marquée par la présence de papillons voletants, de motifs fleuris, du rose, la couleur de prédilection des filles, et d’une armada de grenouilles qui n’attendent qu’une chose : le prince charmant ! De même, les personnages sont illustrés d’une façon pour le moins loufoque, avec de gros yeux globuleux, des nez proéminents, des corps filiformes ou carrément bedonnants… qui leur donnent un coté assez caricatural, tout comme les objets du quotidien, disséminés dans chaque page, qui participent à la démesure de cet album désopilant.

 Enfin, l’histoire est racontée à la hauteur de cette petite fille, curieuse et espiègle, symbolisée notamment par les grandes silhouettes des adultes qui n’entrent parfois pas dans la page ! Finalement, tout contribue à « épouser les chimères » d’une petite fille, Emma, face à sa quête de l’amour… et ce, jusqu’à la fin de l’histoire où, sentant ses joues qui la brûlent, elle pense que l’amour arrive, mais…

 En fin de compte, le lecteur pourra apprécier l’humour et la tendresse de cette histoire toute en légèreté, qui en fait un album agréable à lire, sans fioritures, qui plaira sûrement à toutes les jeunes (ou moins jeunes) âmes romantiques et curieuses de connaître les mystères de l’Amour… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *