Saltimbanques

Saltimbanques
Marie Desplechin, Emmanuelle Houdart

Thierry Magnier, 2011

Sublimes jongleries

par Anne-Marie Mercier

Saltimbanques.jpgOn a ici un « album »  au premier sens du terme : une collection d’images, un portfolio d’artiste. Personnages au corps ou aux vêtements étranges, inscrits sur fond blanc dans un cadre minimal mais emblématique, ils forment une sorte d’encyclopédie. Ils représentent différents emplois du cirque : colosse, dompteur, ventriloque, femme à barbe… le familier le dispute à l’étrange, voire au monstrueux et certains sont franchement inquiétants. Le très grand format  convient parfaitement aux superbes portraits composés par Emmanuel Houdart.

 Marie Desplechin  leur donne un nom, une origine et propose pour chacun une histoire. Certaines sont limpides, d’autres très complexes. L’ensemble forme une troupe unie par de multiple fils et le tout est bien plus qu’une juxtaposition de textes et d’images : une oeuvre naît. On aura sans doute deviné qu’elle sollicite un lecteur avancé ou très accompagné et qu’elle ravira, quel que soit leur âge, tous ceux qui apprécient l’une ou l’autre créatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *