Alba Blabla & Moi

Alba Blabla & Moi
Alex Cousseau, Anne-Lise Boutin
Rouergue, 2011

Et eux ?

par Anne-Marie Mercier

« Un jour, ma bouche en a assez d’être ma bouche. Ca ne lui plait plus d’habiter mon visage. Elle a envie d’aller voir ailleurs, de trouver peut-être une autre voix, une autre langue, un endroit avec des mots qui ne se bousculent pas. Alors ma bouche emporte mes sourires et mes grimaces, et elle disparaît sans rien dire. »

Le personnage, dans un décor pâle et sombre, erre, ne disant rien, ne souhaitant rien. Parfois, il rencontre sa voisine qui elle parle sans cesse et introduit la couleur rouge dans son monde. Il finit par en avoir assez d’être sans voix et retrouve sa bouche… dans celle d’Alba (forcément, avec deux bouches, on parle pour deux !).

Cette fable, qui évoque la perte d’une bouche pour dire l’enferment d’un garçon dans le silence, sera-t-elle comprise par de jeunes lecteurs ? et comment ? Autant dire que le public idéal est à chercher dans une tranche d’âge plus élevée, celle des adolescents taciturnes, justement. Mais gouteront-ils les belles illustrations d’Anne-Lise Boutin, simples et franches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *