Chacun voit Mehdi à sa porte

Chacun voit Mehdi à sa  porte
Jean-Hugues Oppel
Syros, Mini, 2013 

Très mince intrigue pour une très grande question

Par Maryse Vuillermet

 

chacun voit mehdi à sa porte image Simon, en camping dans le midi a perdu son fils. Il questionne les campeurs qui tous disent l’avoir vu passer et l’envoient dans toutes les directions. Il suit leurs conseils mais ne retrouve pas son fils. Au bout d’un moment, il se rend compte que quelque chose ne va pas. Et c’est un vieux monsieur noir qui lui explique qu’en fait, si lui, un noir cherchait son fils, tout le monde supposerait que  son fils   est un enfant noir,  alors que ce pourrait être un petit blond adopté.

C’est la force du  préjugé.  Les campeurs ont  certainement tous vu un petit garçon  de type arabe, parce que ce n’est pas dit,  mais on suppose que Simon  a ce type, donc les gens en déduisent que son fils doit avoir le même.

 Simon retrouve son fils en grande conversation avec une petite fille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *