Un écrivain dans le jardin

Un écrivain dans le jardin
Roland Fuentès
Syros, Tempo, 2013 

Le quotidien de l’écrivain sous le regard des enfants 

Par Maryse Vuillermet

9782748513738_COLOun écrivain dans le jardin image Après  avoir connu l’aventure d’un salon du livre dans  Un écrivain à la maison,  Gérald,  Chardon et Tomate ont la joie de voir arriver dans leur petite ville,  l’écrivain Christian Rivage,  qui s’y installe pour les beaux yeux de Marthe.  Mais les jeunes découvrent une statuette sûrement romaine dans le jardin de la grand-mère de Tomate. Tout de suite, l’écrivain,  inscrit aux amis du vieux Saint-Cloque,  veut fouiller le jardin pour y retrouver des vestiges anciens. Mais dès qu’il a contacté les archéologues, et réuni les fonds, il subit d’étranges attaques, lettre anonyme, courrier  déchiré et mis en pièces. Qui est ce mystérieux ennemi ?   Les enfants enquêtent, font le guet, et repèrent rapidement trois suspects.

Un petit roman assez drôle, enlevé, où le personnage de l’écrivain,  sous le regard des enfants devient un être à part, avec ses petites manies, mais plus sérieusement aussi,  ses méthodes de travail, ses recherches, ses classements, ses centres d’intérêt, bref sa passion. C’est avec pas mal d’autodérision que Fuentès dresse  ainsi en filigrane son autoportrait, ou,  en tout cas,  le portrait de l’écrivain jeunesse, type.  Il s’amuse aussi à critiquer certains genres à la mode, comme le roman de vampires.

On assise aussi au début d’un roman, à la naissance de l’intrigue à partir  des événements  vécus  par l’auteur. Ce roman  montre aussi la complexité des humains, personne n’est blanc ou noir et le coupable ne sera,  bien-sûr, comme dans les romans policiers pour grands,  pas celui qu’on attendait.

1 réflexion sur « Un écrivain dans le jardin »

  1. Ping : Un Ecrivain à la maison | Littérature & Jeunesse (Li&Je)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.