Les folles aventures d’Eulalie de Potimaron, vol. 5 : le vampire de Castille

Les folles aventures d’Eulalie de Potimaron, vol. 5 : le vampire de Castille
Anne-Sophie Silvestre
Flammarion, 2013

Mantilles et mystères

par Anne-Marie Mercier

les-folles-aventures-deulalie-de-potimaron-05Pauvre Eulalie ! Séparée de son amoureux (Philippe d’Orléans, le futur régent), elle est exilée à la cour d’Espagne pour accompagner la soeur de celui-ci, Marie-Louise d’Orléans, qui a épousé le jeune Charles II, roi d’Espagne alors qu’elle aime son cousin, le fils du roi de France (vous suivez ?).  Le vampire qui donne son titre au roman n’est ici qu’une ombre inquiétante,  le dévoilement de son identité étant sans doute réservé au prochain volume. Mais l’essentiel du roman tient à la description de la cour d’Espagne, à l’influence de l’étiquette, aux coutumes bizarres, à la présence de la religion et notamment des confesseurs. L’histoire tragique de Marie-Louise est esquissée: l’absence d’enfant, l’hostilité de la reine mère,… mais pas encore scellée. Eulalie a la chance d’être nommée écuyère de la jeune reine et à ce titre bénéficie d’une grande liberté: une grande partie du le roman se déroule à cheval, au grand galop, comme un éloge de la liberté dans un monde étouffant et menaçant où les relations avec les animaux (chevaux, lapin, faucons…) mettent un peu de tendresse dans ce monde bien cruel pour les jeunes âmes.

(voir la notice pour le volumes précédent)…
pour les tomes 1 et 2
pour le t. 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *