Hansel et Gretel

Hansel et Gretel
D’après les frères Grimm, illustré par Sophie Lebot
Flammarion, Père Castor, 2014

Le conte est-il soluble dans le mignon ?

Par Anne-Marie Mercier

Hansel et GretelLe conte des Grimm (connu aussi en France sous le nom de « Jeannot et Margot ») est suivi ici de façon relativement fidèle, légèrement simplifiée et édulcorée : les éléments les plus effrayants sont gommés, de même que les références religieuses. Les illustrations concourent au même effet, elles sont colorées, douces, ajoutent du pittoresque : la pauvreté des enfants n’empêche par la rondeur de leurs joues, et le rapiéçage de leurs vêtements est une élégance de plus sur hanselgretelcouvleur costume.

L’ensemble est charmant, un peu trop peut-être. Tout dépend de l’idée qu’on se fait du conte : une histoire qui doit faire juste un tout petit peu frémir ou bien un récit archétypal, un mythe, la mise en mots de terreurs enfantines, c’est-à-dire tout ce qui a fait le succès de ce conte. Pour ceux qui préféreront ce versant, on conseille la version de Susanne Janssen aux éditions Être. Les autres auront le droit (enfin, le leur) pour préférer cette version.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *