Noël au printemps

Noël au printemps
Dedieu
Seuil Jeunesse, 2019

Comment pouvait-on rater la fête de Noël?

Par Christine Moulin

L’objet est magnifique: de grand format, il offre généreusement les splendides dessins de Dedieu, devant lesquels on s’étonne que quelqu’un qui a créé Yakouba, puisse, avec autant de talent, proposer des illustrations au trait aussi réaliste « où palpitent mille nuances de marron, au plus près de la matière enveloppant le vivant » selon les mots de Marine Landrot dans Télérama. Ainsi, dès la première double page, le lecteur fait connaissance avec une chouette, un rouge-gorge, un mulot, un hérisson et un écureuil, auxquels il est facile de s’attacher d’emblée, surtout quand s’annonce une belle histoire d’amitié: ces petits animaux, « unis comme les doigts d’une patte », on le sent bien, sont, comme si souvent en littérature pour la jeunesse, des substituts d’enfants, qui passent « leur journée à discuter, à jouer, à se déguiser. » Elle est donc d’autant plus poignante, cette page qui montre le hérisson de dos, au milieu de feuilles mortes: l’hiver, ou même pire, rôde… Il lui faut hiberner. Dedieu sait alors avec une infinie délicatesse suggérer le chagrin de ses amis, tous montrés de dos: la patte de l’écureuil, posée sur l’épaule du mulot, pour tenter vainement de le consoler, est d’une tristesse infinie… Une question taraude nos amis: « Comment pouvait-on rater la fête de Noël? » Le problème est posé: malgré plusieurs tentatives pour être présent, le hérisson s’endort et son absence est cruelle. La solution, dont nous pourrions en ces temps troublés sans doute nous inspirer, s’impose: il suffit de fêter Noël au printemps! Manque la neige: mais le mulot a une idée, que rappellent délicatement les pages de garde arrière. Le propos peut sembler ténu et pourtant, on ne peut que s’émouvoir devant cette histoire d’amis qui font preuve de tant d’inventivité pour surmonter les obstacles que la nature dresse devant leur volonté de partager toute joie.

A lire: la très belle analyse de Marine Landrot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *