Enfant de la jungle

Enfant de la jungle
Michael Morpurgo
Gallimard jeunesse (folio junior), 2012

Mowgli du XXIe siècle

Par Anne-Marie Mercier

enfantdelajungleMichael Morpurgo sait réactualiser les mythes. Comme auparavant il avait mêlé dans Le Royaume de Kensuke, robinsonnade et souvenirs d’Hiroshima, il réactualise Le Livre de la jungle de Kipling en proposant des variations tirées de l’histoire de notre siècle. La guerre en Irak cause la mort du père du jeune Will, le tsunami qui tue sa mère et l’isole du monde, alors qu’il était parti en promenade à dos d’éléphant durant des vacances en Indonésie, évoque les images de la catastrophe de décembre 2004, tandis que ses démêlés avec des chasseurs d’Orangs Outans font référence au massacre des grands singes, toujours d’actualité, décrit par de nombreux films (dont Gorilles dans la brume (1989) de Michael Apted où Sigourney Weaver incarnait la célèbre éthologue Dian Fossey, assassinée en 1985).

Sauvé par une éléphante, accepté par les orangs outans, pourchassé par les chasseurs et réfugié dans une réserve (dont le modèle a été pris dans la réalité) animée par une femme au grand cœur, Will se trouvera devant un dernier dilemme : doit-il rentrer en Angleterre chez ses grands parents qui n’ont plus que lui ? ou entendre sa propre voix qui lui dit que le monde des humains ne vaut pas qu’on s’en occupe ?

La réponse de Morpurgo est à la hauteur de ces questions. Au XXIe siècle, Mowgli serait devenu tout autre que celui imaginé par Kipling.

Cet ouvrage reprend le grand format publié en 2010.

Gregor, livre III : La prophétie du sang

Gregor, livre III : La prophétie du sang
Susanne Collins
Traduit (USA) par Laure Porché
Hachette, 2012

 Par Anne-Marie Mercier

Gregor3Troisième prophétie, troisième aventure de Gregor et de sa petite sœur Moufle au pays sous terrain où humains, araignées, chauve-souris, rats et cafards géants cohabitent plus ou moins bien. Cette fois, c’est la mère de Gregor qui se trouve embarquée avec eux. Gregor et ses amis devront affronter une terrible jungle pour trouver de quoi la sauver et sauver tous les sous-terriens d’une terrible épidémie de peste.

Ce qui commence et se déroule dans sa plus grande partie comme un récit d’aventure classique et bien tourné se retourne en fin de volume dans un stratagème astucieux : ces prophéties fonctionnent comme des devinettes dont la résolution arrive progressivement mais surprend toujours. Enfin, les découvertes finales montrent que les familles peuvent se déchirer gravement et que les politiques sont bien machiavéliques : y aurait-il un rapport avec notre monde ?

La science fiction et la fantasy qui se plaisaient tant dans les airs ont aujourd’hui un tropisme vers le sous sols : voir Nox d’Yves Grevet. Certes, Jules Verne avait essayé les deux éléments (et avait ajouté l’eau), mais on peut se demander aussi si cela a un rapport avec notre époque.

Voir les chroniques des livre I et livre 2